Image default

Comment évaluer les soft skills en entretien d’embauche ?

Le recrutement est sans doute possible l’une des tâches les plus importantes pour une entreprise. Réussir à dénicher les talents dont on a besoin, savoir s’entourer des collaborateurs les plus efficaces et surtout reconnaître les candidats sérieux dès l’entretien d’embauche, voilà des compétences essentielles à toute société ambitieuse. Et au-delà des diplômes ou de l’expérience, il est important pour le recruteur de savoir évaluer les softs skills lors de la première entrevue avec le candidat. Mais comment s’y prendre ? Réponses.

Les softs skills : définition

Les soft skills, également appelées compétences comportementales ou transversales, sont des compétences personnelles et interpersonnelles qui ne sont pas spécifiques à une tâche ou à une profession, mais qui sont essentielles pour réussir dans tout environnement de travail. Contrairement aux hard skills, les compétences techniques spécifiques à un domaine, les soft skills comprennent des qualités comme la communication efficace, la résolution de problèmes, la pensée critique, la collaboration, la flexibilité et la gestion du temps. Et ces qualités sont de plus en plus importantes pour les employeurs qui cherchent des candidats capables de s’adapter facilement à un environnement de travail en constante évolution.

Les soft skills peuvent être développées grâce à la formation, à l’expérience et à la pratique. Mais les employeurs apprécient les candidats qui peuvent apporter ces compétences comportementales à leur entreprise, car ils contribuent à une culture d’entreprise positive, améliorent les relations avec les clients et les collègues, et aident à améliorer la productivité et l’efficacité globale de l’entreprise. Mais encore faut-il pouvoir les identifier.

Exemples de softs skills importantes

Les soft skills qui sont de plus en plus valorisées dans le monde professionnel. Elles sont souvent liées à notre comportement, à notre manière de communiquer et de travailler avec les autres. Voici quelques-unes des soft skills les plus importantes :

La communication : Il s’agit de la capacité à transmettre efficacement des idées et des informations à travers une communication claire et concise. Une bonne communication favorise la collaboration, la résolution de problèmes et la compréhension mutuelle.

L’esprit d’équipe : Travailler en équipe est essentiel dans de nombreux domaines. Cela implique la capacité de collaborer, d’écouter les autres, de partager les responsabilités et de travailler vers un objectif commun.
La résolution de problèmes : Les soft skills liées à la résolution de problèmes comprennent l’analyse des situations, la créativité pour trouver des solutions innovantes, la prise de décision et la capacité à gérer les obstacles de manière efficace.

A lire :   Avantages des logiciels de gestion des ressources humaines

L’adaptabilité : Les temps changent rapidement, il est donc important d’être capable de s’adapter à de nouvelles situations, aux nouvelles technologies et aux différents environnements de travail. L’adaptabilité permet de rester flexible et ouvert aux changements.
L’autonomie : L’autonomie est la capacité à travailler de manière indépendante, à prendre des initiatives et à gérer efficacement son temps et ses ressources. Cela démontre la confiance en soi et la capacité à être proactif.

L’empathie : Être empathique signifie être capable de comprendre et de se mettre à la place des autres. Cela favorise de bonnes relations interpersonnelles, la coopération et la résolution de conflits de manière positive.

La pensée critique : Cette compétence consiste à analyser de manière objective les informations, à évaluer les arguments et les preuves, et à prendre des décisions éclairées. La pensée critique favorise l’innovation et permet de résoudre les problèmes de manière efficace.

La gestion du stress : Les environnements professionnels peuvent être stressants, il est donc important de pouvoir gérer le stress de manière constructive. Cela implique la capacité à rester calme, à gérer la pression et à maintenir une attitude positive face aux défis.
Ces soft skills sont de plus en plus recherchées par les employeurs, car elles complètent les compétences techniques et contribuent à la réussite professionnelle et à l’épanouissement personnel. Il est donc bénéfique de développer ces compétences pour améliorer sa carrière et ses relations professionnelles.

entretien embauche

Quelles sont les softs skills à évaluer lors d’un entretien d’embauche ?

Lors d’un entretien d’embauche, il est indispensable d’évaluer les soft skills, avec la même attention que les caractéristiques professionnelles classiques. De l’avis général, les soft skills les plus importantes à évaluer sont la communication, la collaboration, la résolution de problèmes, l’adaptabilité et l’écoute active. Les candidats doivent en effet être capables de communiquer efficacement avec les membres de l’équipe, d’écouter et de comprendre les points de vue des autres, ainsi que de travailler en collaboration pour atteindre des objectifs communs.

La résolution de problèmes est également cruciale, car les employeurs recherchent des personnes capables d’analyser des situations difficiles et de trouver des solutions créatives. Enfin, l’adaptabilité est tout aussi essentielle, car les entreprises évoluent rapidement et les employés doivent être capables de s’adapter aux changements de manière efficace. L’évaluation efficace de ces soft skills permet ainsi aux employeurs de trouver les candidats les plus adaptés à l’entreprise et à l’équipe de travail.

Comment évaluer les softs skills d’un candidat ?

Pour évaluer les softs skills d’un postulant lors d’une session de recrutement, on recommande d’observer les comportements et les attitudes de ce dernier lors de l’entretien pour évaluer sa capacité à travailler en équipe, sa flexibilité et sa résilience. Les références professionnelles peuvent fournir des informations précieuses sur les compétences non techniques du candidat et sur la manière dont il a géré différentes situations dans le passé. Mais il existe aussi des techniques plus modernes, plus scientifiques et surtout plus efficaces.

A lire :   Comment réussir le recrutement d’un cadre ?

Un expert en recrutement peu propose divers solution pour cela, par exemple une solution alliant jeu vidéo et neurosciences. L’idée est ici de diriger les talents que vous souhaitez évaluer vers une plateforme sur laquelle ils seront plongés dans des environnements à la fois ludiques et précis, permettant d’évaluer chacun une soft skill. Pour l’entreprise, c’est un gain de temps, d’efficacité et d’argent, tandis que pour le candidat, c’est un moment ludique et non stressant qui lui permet d’exprimer ses talents sans retenue. Win win pour tous !

MavieRH de La Poste : le service en ligne de RH dédié aux postiers

Abigail Bellemaure

Promesse d’embauche sur un mail : c’est valide ?

Christiane Bissaut

Comment rompre une période d’essai ?

Laissez une réponse à