Image default

Google Correction et écriture inclusive : Gestion des accords et des formulations

Présenter un livre ou un rapport écrit requiert une bonne compétence en rédaction. Par ailleurs, les fautes ne manqueront pas, même pour ceux qui maîtrisent parfaitement la langue d’écriture. Utiliser un correcteur en ligne pourrait ainsi vous aider. Ce guide vous aidera sans doute à comprendre les fonctionnalités et informations importantes sur Google Correction.

Activer Google Correction

Alors que vous utilisez déjà le navigateur Google Chrome, des fonctionnalités basiques sont automatiquement au rendez-vous. Par exemple, il est possible d’effectuer tous les types de recherche, selon vos attentes. En un seul clic, des résultats intéressants seront affichés sur votre écran.

Afin de profiter de Google Correction, vous avez intérêt à activer la correction orthographique. Pour ce faire, vous aurez à réviser vos paramétrages. Touchez le menu « Correcteur orthographique » pour l’activer. Vous aurez à parcourir le menu « Paramètres » pour ensuite rencontrer le bouton « Paramètres avancés » puis « Langues ».

Pour corriger votre texte, il suffit de le coller sur les champs de saisie sur le Web. Vous avez intérêt à miser sur la correction orthographique améliorée, d’où une option pratique utilisée dans la recherche Google. Votre navigateur, de préférence Chrome, envoie le texte saisi à Google, dans le but de proposer des suggestions. Seuls les mots qui présentent des erreurs sont concernés par les propositions de correction.

Correction gratuite

Utiliser Google Correction ne vous engage à aucune dépense financière. Tous les internautes, notamment les utilisateurs du navigateur Chrome, peuvent essayer ladite fonctionnalité à tout moment. En étant connecté sur votre compte Google, aucune inscription n’est nécessaire. De plus, le programme ne requiert pas d’engagement. Afin de bénéficier des résultats intéressants, il est conseillé d’insérer deux à cinq phrases au maximum. Autrement dit, effectuez une correction partielle, pour répéter le processus bon nombre de fois jusqu’à la fin de la correction. Bien évidemment, plus votre document présente de nombreuses pages, plus le temps de traitement sera prolongé.

écriture inclusive

Correction avancée

Pour certains documents de grande envergure, à citer principalement un livre de mémoire ou de thèse, les vérifications devraient être plus strictes. Même après l’utilisation de Google Correction, vous pouvez bel et bien utiliser d’autres outils en ligne pour repérer les petites fautes d’inattention et phrases mal formulées. Puis, avant l’impression ou la finalisation de votre document, l’intervention d’un correcteur professionnel serait la bienvenue. Vous profiterez des yeux très exigeants pour détecter rapidement les erreurs que vous avez commises.

A lire :   Web Whatsapp : voici les étapes pour se connecter à la version ordinateur

Conseils pratiques

Alors que vous souhaitez rédiger un rapport, un livre ou une présentation de plus de 5 pages, il est recommandé d’établir un plan. Définissez au préalable les titres et les sous-titres que vous allez traiter. Ce qui vous aidera à trouver facilement les bons contenus pour chaque partie. Vous avez intérêt à créer des phrases courtes pour une illustration claire de chaque sujet. Considérez que les personnes qui vont lire votre document n’auront pas forcément les mêmes idéologies que vous. Expliquez tous les termes inhabituels et les mots scientifiques. Vous pouvez utiliser les notes de bas de page pour éclaircir certains points de vos phrases.

Quel logiciel pour créer un diaporama de présentation

Christiane Bissaut

Cybersécurité : pratiques de sécurité essentielles pour les entreprises modernes

Timothé Rhéaut

Cours VBA pour les nuls : tutoriel pour apprendre le VBA Excel

Abigail Bellemaure

Laissez une réponse à