Image default

SASU : Comprendre le salaire en toute simplicité

Dans le monde de l’entrepreneuriat, la création d’une société par actions simplifiée unipersonnelle ou SASU, est un choix de statut juridique souvent privilégié par les entrepreneurs. Cependant, comprendre le salaire et la rémunération du président SASU peut être un véritable casse-tête, entre cotisations sociales et impôt sur le revenu. Dans cet article, nous allons vous aider à démystifier ces aspects, pour que vous puissiez faire des choix éclairés pour votre entreprise.

Le salaire du président de la SASU : comment ça marche ?

Le président de la SASU, ou dirigeant SASU, est souvent aussi l’unique associé. Il est donc libre de se verser une rémunération ou non. Cette rémunération est soumise à cotisations sociales et à l’impôt sur le revenu. C’est un des points majeurs à comprendre lors de la création SASU.

En matière de cotisations sociales, la rémunération du président est traitée comme celle d’un salarié. Cela signifie qu’elle est soumise à des charges sociales calculées sur le montant brut de la rémunération. C’est cet aspect qui peut parfois rendre le portage salarial intéressant pour certains entrepreneurs.

En termes d’impôt sur le revenu, la rémunération du président est à déclarer dans la catégorie des traitements et salaires. Cependant, si le président est aussi l’unique associé, il peut choisir d’opter pour l’impôt sur les sociétés. Cela lui permet de ne payer l’impôt sur le revenu que sur la partie de la rémunération qu’il se verse effectivement.

Comprendre le salaire

 

L’importance du choix du statut juridique

Le choix du statut juridique est crucial lors de la création d’entreprise. En effet, selon que vous optiez pour une SASU, une micro entreprise ou une autre forme juridique, les modalités de rémunération et de protection sociale peuvent varier fortement.

La SASU offre une grande souplesse en termes de rémunération. Le président peut choisir de se verser un salaire, ou décider de ne pas se rémunérer. Il peut également opter pour l’impôt sur les sociétés, ce qui peut être un avantage en termes d’optimisation fiscale.

La micro entreprise, quant à elle, offre des modalités de rémunération plus simples, mais aussi plus limitées. Le bénéfice est directement imposé à l’impôt sur le revenu, et les cotisations sociales sont calculées sur le chiffre d’affaires.

Les particularités de la SASU

La SASU présente plusieurs particularités, à commencer par la possibilité de bénéficier d’une réelle protection sociale. En effet, le président de la SASU est affilié au régime général de la sécurité sociale, ce qui lui assure une couverture sociale complète.

A lire :   Coût d'achat des marchandises vendues : comment le calculer

De plus, la SASU permet de séparer clairement les patrimoines professionnel et personnel. Le capital social, détenu par le président, est distinct du patrimoine personnel. Cela permet de protéger les biens personnels en cas de difficultés financières de l’entreprise.

Enfin, la SASU offre une grande flexibilité en termes de gestion. Le président est libre de prendre toutes les décisions concernant l’entreprise, sans avoir à rendre de comptes à un conseil d’administration ou à des associés.

Conclusion : le salaire en SASU, une question de stratégie

En définitive, la question de la rémunération en SASU est une question de stratégie. Entre salaire et dividendes, impôt sur le revenu ou impôt sur les sociétés, les choix à faire sont nombreux et dépendent de nombreux paramètres : situation personnelle, objectifs de l’entreprise, perspectives de développement…

Un conseil : ne négligez pas cet aspect lors de la création de votre SASU. Prenez le temps de vous informer, de faire des simulations, et n’hésitez pas à vous faire accompagner par un expert-comptable ou un avocat.

Comprendre le salaire en SASU n’est pas une mince affaire, mais c’est un passage obligé pour tout entrepreneur qui souhaite maîtriser sa rémunération et optimiser sa protection sociale.

L’argent : quand le dépenser, l’économiser ou l’investir

Leane Delaurme

Comment obtenir un prêt pour les petites entreprises

Abigail Bellemaure

Comment devenir auditeur financier ?

Leane Delaurme

Laissez une réponse à