Image default

Attestation de garant de location : que doit-on y mettre ?

Dans le monde de la location immobilière, il est courant pour les propriétaires d’exiger une garantie de la part des locataires. Cela prend souvent la forme d’une attestation de garant. Mais que doit contenir cette attestation pour être suffisamment complète et rassurer le propriétaire ? Dans cet article, nous détaillerons les éléments indispensables à inclure dans ce document et vous expliquerons comment le rédiger de manière professionnelle.

Présentation de l’attestation de garant

L’attestation de garant est un document fourni par une tierce personne, souvent un proche du locataire, qui s’engage à couvrir financièrement les éventuelles impayés de loyer et autres charges locatives. Cette garantie est essentielle pour les propriétaires, car elle leur offre une sécurité en cas de défaillance du locataire. Il est donc primordial de bien comprendre les éléments à inclure dans ce document pour qu’il soit conforme aux attentes du propriétaire.

Informations concernant le garant

Le premier élément à inclure dans l’attestation de garant concerne les informations sur la personne qui se porte garant. Il s’agit notamment de son identité complète (nom, prénom, date et lieu de naissance), ainsi que de sa situation professionnelle et financière (profession, employeur, revenus mensuels, etc.). Il est également nécessaire de mentionner son adresse et ses coordonnées de contact (téléphone, email).

Informations concernant le locataire

L’attestation de garant doit également préciser les informations concernant le locataire pour lequel la garantie est fournie. Il convient de mentionner son identité (nom, prénom, date et lieu de naissance), ainsi que son adresse actuelle. Il est également utile d’indiquer la relation entre le garant et le locataire (parenté, amitié, etc.).

Les engagements du garant

Dans ce document, le garant doit clairement exprimer les engagements qu’il prend en se portant caution pour le locataire. Cela comprend notamment :

La garantie des loyers et charges

Le garant doit s’engager à régler les loyers et charges impayés par le locataire. Il convient de préciser les montants concernés, ainsi que les modalités de règlement et les éventuelles pénalités applicables en cas de retard.

La garantie des dégradations locatives

Outre les loyers et charges, le garant doit également s’engager à couvrir les coûts des éventuelles dégradations causées par le locataire dans le logement. Il est important de préciser que cette garantie s’applique tant pour les dégradations volontaires que pour celles causées par négligence ou imprudence.

A lire :   4 stratégies pour rembourser votre prêt immobilier rapidement et sans se ruiner

attestation de garant

Durée et résiliation de l’engagement

L’attestation de garant doit mentionner la durée de l’engagement du garant. Cette durée peut être fixée librement par les parties, mais elle doit généralement correspondre à la durée du bail de location. Il est également possible de prévoir un engagement à durée indéterminée, avec une possibilité de résiliation à tout moment.

Il est important de préciser les conditions de résiliation de l’engagement du garant. Cela peut inclure, par exemple, la résiliation automatique en cas de départ du locataire ou de résiliation du bail.

Pièces justificatives

Enfin, l’attestation de garant doit être accompagnée de pièces justificatives prouvant la solvabilité du garant. Cela peut inclure des fiches de paie, un avis d’imposition ou encore un contrat de travail. Il est également possible de demander au garant de fournir un justificatif de domicile, afin de s’assurer de sa stabilité résidentielle.

L’attestation de garant est un élément clé pour sécuriser une location immobilière, tant pour le propriétaire que pour le locataire. En suivant les conseils de cet article, vous aurez toutes les clés en main pour rédiger une attestation de garant conforme aux attentes des professionnels et éviter ainsi les éventuelles complications. N’oubliez pas que la rédaction de ce document doit être claire, précise et professionnelle, afin de rassurer le propriétaire et faciliter la conclusion du bail de location.

Examen du marché de l’immobilier commercial aux USA

Timothé Rhéaut

Comment fonctionne une deuxième hypothèque et est-elle adaptée à mes besoins ?

Abigail Bellemaure

Calculer l’impôt sur les plus-values réalisées sur les biens d’investissement immobilier ?

Leane Delaurme

Laissez une réponse à